A LA MÉNOPAUSE GARDEZ LES PIEDS SUR TERRE

 

Plusieurs scientifiques et médecins ont saisi l’occasion d’explorer un domaine de recherche étonnant pour apporter une meilleure santé aux gens : le sol

La Terre sous nos pieds contiendrait une énergie curative extraordinaire, et le fait de se relier à cette énergie serait immédiatement bénéfique. Ce geste d’une simplicité remarquable permettrait de résoudre de nombreuses pathologies, maladies et symptômes comme ceux de la ménopause.

L’expérience de la Terre pour nos sens

 

 

Lorsque vous marchez pieds nus sur une plage de sable ou dans une prairie étincelante de la rosée du matin, ne ressentez-vous pas immédiatement une sensation de bien-être qui se propage dans votre corps ?  Après une telle promenade, ne vous sentez-vous pas revivifiée ?

Si c’est le cas vous avez fait l’expérience de la Terre qui donne de l’énergie à votre corps.

Ce phénomène, ignoré par la plupart d’entre nous, s’explique.

Quand le courant passe…

 

Nous vivons sur une planète qui abonde en énergies naturelles. Sa surface est parcourue de fréquences qui vibrent de façon subtile.

De nombreux spécialistes en géophysique, biophysique, électrotechnique, électrophysiologie et médecine nous apprennent qu’il émane de la Terre une énergie électrique. Cette énergie régularise nos propres fréquences corporelles.

Pour résumé, nous vivons et fonctionnons tous électriquement sur une planète électrique.

Au cours de l’histoire, les hommes se sont promenés, se sont assis ou sont restés debout leur corps touchant la Terre.(voir article « A la ménopause on change de pause ») Pour dormir, que ce soit sur de la paille, de l’herbe ou des peaux d’animaux , ces matériaux naturels , combinés à la transpiration du corps , permettaient la circulation des électrons. De façon inconsciente et naturelle, ces simples contacts ont transféré un signal électrique bénéfique à leur corps.

Fnac Live

 

Durant des millénaires, les civilisations ont reconnu que le sol contenait une énergie curative et était un élément essentiel de la relation avec la Nature.

La Terre était sacrée.

 

 

 

Dans nos sociétés développées, nous avons perdu nos racines électriques.

…ou ne passe pas

 

Aujourd’hui, nous sommes, en grande partie, coupés et séparés de la Terre.

Nos pieds nus, touchent rarement le sol. Nous portons des chaussures à semelle synthétique isolante. Nous dormons sur des lits surélevés faits de matériaux isolants.

Pour la plupart d’entre nous, dans le monde moderne, industrialisé, nous vivons sans être reliés à la surface de la Terre.

 

Une ampoule mal branchée

 

Électricité verte

Cette déconnexion pourrait être à l’origine de nombreuses souffrances plus ou moins graves.

En effet, quand il n’est plus relié, le corps semble plus vulnérable.

Il a tendance à mal fonctionner, à avoir des maladies inflammatoires et à vieillir plus rapidement.

C’est comme une ampoule électrique mal relié au courant : la lumière vacille et éclaire faiblement, ou ne s’allume plus du tout.

De nombreuses personnes passent leur vie avec une santé vacillante ou fragile.

 

Le chaînon manquant

 

Les scientifiques soupçonnent habituellement les gènes, le mauvais régime alimentaire, la pollution de l’air, l’obésité, l’absence d’activité physique.

Les auteurs C. Ober, S T.Sinatra et M Zucker (« Connectez-vous à la Terre »), expliquent que ce qui est devenu une évidence pour eux est que les chercheurs ont oublié un nouveau facteur, quelque chose de nouveau à la liste des responsables : la perte de contact avec la circulation naturelle de l’énergie électrique à la surface de notre planète et le manque d’électrons dans notre corps qui en résulte.

D’après eux, cette déconnexion serait le chaînon manquant qui expliquerait pourquoi les statistiques montrent une augmentation incessante des maladies

Et si la solution était juste là, sous nos pieds ?

 

Ce processus de reconnexion avec la Terre-Mère est appelé « mise à la Terre ». nommé aussi en anglais le earthing (ou grounding)

Les particularités de nos plantes de pieds

 

Le Dr Rossi, podologue du Massachussetts, historien de l’industrie de la chaussure a signalé à de nombreuses reprises de façon alarmante le problème des chaussures sur notre organisme.

Il explique, notamment le rôle crucial de nos pieds.

Notre plante de pied est étonnamment riche en quelque 202 terminaisons nerveuses par centimètres carré.

C’est plus que ce que l’on trouve dans n’importe quelle autre partie du corps de dimension comparable.

La raison de cette particularité est de nous maintenir en contact avec la Terre.

 

Le pied est le lien vital entre l’individu et la Terre.  Sa fonction, peu connue mais vitale, consiste à extraire l’énergie de la Terre , tout comme la racine d’une plante extrait l’humidité du sol pour se nourrir.

Il existe une autre particularité de la plante des pieds : elle est pourvue de plus de glandes sudoripares que toute autre zone de notre corps et elle transpire plus que n’importe quelle autre partie, excepté la tête et les mains. Or, l’humidité contribue à faire remonter les électrons du sol jusque dans notre corps bioélectrique.

L’agronome français Matteo Tavera explique notre besoin vital de nous reconnecter à la terre par analogie avec le monde animal. Lorsque les vaches, les chiens ou les animaux sauvages sont laissés en pleine nature ils ne connaissent aucune maladie. En captivité dans des bâtiments isolés, ces mêmes animaux s’affaiblissent.

Le mécanisme de mise à la Terre

 

Un processus très terre à terre !

 

Le mécanisme de mise à la Terre s’appuie sur des données physiques très techniques (que je vous épargnerai ici) publiées en 2005 Roger Applewhite. Cet ingénieur en électricité démontre que le corps est un conducteur naturel de l’énergie vibrante de la surface de la Terre

Le Dr Laura Koniver , experte de renommée mondiale, auteur de plusieurs livres (et de nombreuses conférences en anglais accessibles sur Utube) enseigne depuis de nombreuses années l’impact de la mise à la Terre.

Je suis chargée d’électricité !

 

Cette femme médecin explique combien chaque cellule de notre corps est conductrice. Lorsque l’on touche la Terre, nous recevons instantanément une impulsion électrique qui se propage dans tout notre corps, de la tête aux pieds.

Tout notre corps, est conçu pour être conducteur. Du plasma , au squelette en passant par les membranes de chaque cellule , le sang ,le liquide lymphatique , les muscles, le cœur , les organes digestifs, le cerveau tous, sont conducteurs.

Des résultats prometteurs

 

En 2003, les électrophysiologistes Gaétan Chevalier et Kazuhito Mori, à l’institut de la science humaine de Californie révèlent les modifications électriques significatives de la mise à la Terre sur le cerveau et les muscles.

Connexion avec le chi

 

Ces mêmes chercheurs ont constaté que la voie des électrons qui viennent de la Terre passent à travers le corps en suivant les méridiens très conducteurs. Plus précisément, lorsque nous marchons pieds nus, la partie antérieure de la plante des pieds entre en contact avec la Terre.

Selon la médecine chinoise traditionnelle, cette zone correspond au point d’acupuncture connu comme le point 1 du rein.

Ce point est l’entrée principale pour absorber l’énergie de la Terre (le chi).

Il se connecte plus haut dans le corps avec le méridien de la vessie.

Ce dernier est un canal d’énergie qui rejoint un grand nombre d’organes et parties importantes du corps, notamment le foie, le diaphragme, le cœur, les poumons et le cerveau.

 

 

Les expériences des docteurs Chevalier et Mori démontrent que la mise à la Terre recharge en énergie les principaux méridiens avec toutes les conséquences très bénéfiques sur l’organisme entier.

De nombreuses autres études énumèrent une quantité impressionnante de bienfaits de la mise à la terre.

Bienfaits et avantages pour notre âge

  • Élimine ou réduit considérablement l’inflammation
  • Élimine ou réduit sensiblement la douleur
  • Apporte un meilleur sommeil
  • Améliore l’énergie
  • Augmente la production de mélatonine
  • Normalise la sécrétion du cortisol
  • Diminue le stress
  • Améliore la fonction du système nerveux dans les cas de naissances prématurés
  • Réduit la viscosité sanguine
  • Améliore la circulation sanguine dans le torse, les extrémités et le visage
  • Régule la glycémie
  • Prévient la perte de densité de calcium et d’os
  • Améliore l‘humeur
  • Réduit les symptômes de l‘ostéoporose et améliore la fonctions rénale
  • Augmente le métabolisme
  • Influence le fonctionnement de la glande thyroïde
  • Diminue les dommages aux muscles et accélère la guérison
  • Accélère la cicatrisation des plaies
  • Améliore la réponse du système immunitaire en lien avec les traumatismes et les blessures
  • Normalise la tension musculaire
  • Réduit les symptômes du syndrome prémenstruel et les bouffées de chaleur
  • Protection contre les champs électromagnétiques à basse fréquence (effet de cage de Faraday)
  • Effets anti-vieillissement
  • Apporte des bienfaits au niveau sportif selon des témoignages des athlètes de haut niveau

Vous remarquerez que bon nombre de ces avantages peuvent nous apporter une aide précieuse pour régler les symptômes de la ménopause.

Et justement une femme médecin raconte comment le Earthing s’est avéré, pour une de ses patientes, le meilleur traitement naturel et sans hormone pour améliorer de façon spectaculaire ses difficultés de ménopause.

Prescription pour le climatère : se reconnecter à la Terre !

 

Voici ce qu’en dit le Dr Laure Koniver (déjà cité) « J’ai vu à maintes reprises comment le fait de simplement se connecter à la Terre peut changer radicalement une vie, mais une de mes patientes récentes a peut-être connu la transformation la plus spectaculaire que j’ai vue jusqu’à présent.

La grande transition de la ménopause n’est vraiment navigable que si vous êtes soutenu par la Terre. Les femmes sont censées être intimement liées à la Terre et il n’y a pas de temps dans la vie d’une femme où cela devient plus évident que pendant le bouleversement hormonal de la ménopause. La Terre est le réconfort, la guérison et le salut d’une femme à mesure que les vents de la ménopause explosent. Sans connexion à la terre, les femmes peuvent se sentir survoltées, fatiguées, sans soutien, déprimées et anxieuses. Avec la Terre s’ancrant fermement en nos corps, soulageant l’inflammation et stabilisant nos hormones pendant que nous faisons cette transition, le chemin de la vie devient plus profond et plus significatif »

Un chapitre entier du livre « Connectez-vous à la Terre » (auteurs déjà cités) est consacré à la mise à la Terre et les femmes. Parmi les témoignages, nombreux sont ceux qui racontent des soulagements des symptômes de la ménopause : diminution des bouffées de chaleur, meilleur endormissement, meilleur sommeil, relaxation plus profonde, meilleure digestion, réduction des sueurs nocturnes, moins d’irritabilité. Tout cela bien souvent auprès de femmes qui avaient tout essayé avant.

Les chaussures au placard !

On imagine qu’on peut se reconnecter à la Terre en faisant des randonnées, du camping, aller à la plage ou en pratiquant n’importe quelle activité dans la nature.

Lorsque l’on parle de « se relier à la Terre » il s’agit de quelque chose de différent.

Se relier c’est enlever les chaussures et les chaussettes et rester assis, debout ou marcher pieds nus sur le sol.

Et, bien sûr, pas sur le carrelage ou le parquet de chez vous ! 

Prenez de la vitamine M !

 

L’exposition à la lumière du soleil produit de la vitamine D dans le corps. Elle est nécessaire pour la santé. L’exposition au sol fournit un « nutriment » électrique sous forme d’électrons. Considérez ces électrons comme de la vitamine M, comme « Mise à la Terre ». Tout comme de vitamine D, nous avons besoin également de vitamine M pour notre santé.

Reste à savoir comment se relier à la Terre pour profiter de ses bienfaits.

4 façons de se reconnecter à la Terre

 

Voici 4 recommandations empruntées à Talvera (déjà cité) pour vous « mettre à la Terre »

Multipliez les occasions d’être pieds nus

 

 

Il est conseillé de marcher pieds nus dans les jardins, sur la pelouse d’un parc, sur le sol en béton, ou sur un terrain découvert, partout où vous vous sentez à l’aise et bien entendu où vous pouvez marcher sans danger  et quand le temps le permet.

 

 

A part marcher vous pouvez juste vous asseoir par terre ou sur une chaise (mais je vous conseille au sol comme précisé dans l’article : « S’accroupir pour mieux vieillir »). Il suffit que vos pieds touchent le sol. Ceci est une bonne alternative pour les personnes qui ont des problèmes de pieds ou les pieds sensibles.

Optimisez l’énergie d’en bas

 

L’herbe humide est un parfait conducteur.

Vous pouvez, dès que possible, exposer n’importe quelle partie de la peau de votre corps à la Terre ou à l’herbe mais aussi ou à l’eau naturelle, dans les lacs, les ruisseaux ou l’océan

 

 

L’eau de l’océan est particulièrement conductrice à cause du sel. Elle l’est plusieurs centaines de fois plus que l’eau douce

 

 

 

 

 

Vous appuyer contre le tronc d’un arbre, jardiner les mains dans la Terre, vous coucher par terre dans le gazon, dormir par terre en camping vous apportera les mêmes bénéfices.

 

 

 

N’importe quelle partie du corps (mains, avant-bras, jambes) qui entrent en contact avec le sol vous enverra l’énergie d’en bas.

Essayez dès que vous pouvez, le plus que vous pouvez

 

Les auteurs C Ober, S Sinatra et M Zucker préconisent de se connecter avec la Terre 2 ou 3 fois par jour. Plus on le fait longtemps et plus on en tire profit.

D’après eux, en une demi-heure environ un changement étonnant se produit. Ces chercheurs ont mesuré certaines améliorations importantes de l’état physiologique du corps au bout de trente à quarante minutes.

Misez sur le triplé gagnant

La medecine du sport

Être dehors pendant la journée est déjà un bon moyen d’avoir de la vitamine D

Si, en plus, vos pieds nus reçoivent l’énergie de la Terre vous doublez vous bénéfices.

Enfin si vous ajoutez l’exercice physique en prime C’est un triplé gagnant !

Quand on ne touche plus terre

 

Malheureusement nos vies modernes nous ont compliqué la tâche. Encore une fois, un peu comme le choix de la diète cétogène qui nécessite une réadaptation de nos modes de vie, trouver un endroit et un moment pour marcher pieds nus de la sorte peut relever parfois du défi !

Et puis bien sûr l’hiver parait moins propice, à moins de se geler les pieds !

C’est d’ailleurs cette difficulté qui nous fait mesurer à quel point nous sommes déconnectés de cette énergie salvatrice.

C’est une petite révolution dans nos vies, la révolution des pieds nus !

Une révolution en marche…la révolution des pieds nus !

 

 

Il se trouve qu’un « mouvement des pieds nus » prend de l’expansion. Les réseaux sociaux du « Being Barefoot » se développent avec de plus en plus d’abonnés.

Cet engouement à combler notre déficit en énergie par la Terre combiné à la difficulté de le faire dans nos vies industrialisées a fait se développer des recherches pour trouver des solutions.

Cela a abouti à des réalisations ingénieuses pour trouver d’autres moyens de se mettre à la Terre, le plus souvent possible.

Les substituts de la marche pieds nus

 

Des chercheurs et ingénieurs ont mis au point divers objets du quotidien munis d’électrodes permettant d’être relié à la Terre.

Oui, vu comme ça, ça peut inquiéter quand même ! Mais lorsque vous lisez le principe tout cela est très bien étudié, testé, commercialisé et approuvé par de nombreuses personnes.

Ainsi, vous trouvez des chaussures fabriquées avec des matériaux conducteurs pour un usage quotidien. Il existe aussi des tapis de sol jusqu’au tapis de souris d’ordinateur, mais aussi des draps, des alèses, des matelas pour profiter de la mise à la Terre la nuit. Le contact à la Terre pendant le tiers de notre vie que nous passons à dormir est très bénéfique. Des bandes velcro connectées permettent même de soulager des douleurs localement.

Il est vrai que mettre ses petons dans les vagues en bord de mer ou même dans l’herbe est beaucoup plus tentant et ne coûte rien.

Mais, quand on ne peut pas, si ces outils peuvent aider et soigner, il me semble intéressant de savoir que cela existe.

On pourrait trouver surprenant, voire douter, d’une commercialisation de tels objets et soupçonner leurs créateurs de profiter du courant « barefoot » pour en tirer des bénéfices financiers. Cependant il existe déjà sur le marché de nombreux articles qui viennent se substituer aux éléments naturels auxquels nous devrions avoir accès dans un mode de vie originel. Beaucoup d’entre eux rencontrent un vif succès.

De la même façon qu’il existe, par exemple, des purificateurs d’air pour assainir l’air ambiant ou des lampes ou lunettes de luminothérapie se substituant à la lumière du soleil on trouve maintenant des produits se substituant au contact au sol.

Le site internet officiel de la mise à la Terre est sur www.earthinginstitute.net.

En France de nombreux produits sont en vente sur plusieurs sites internet.

Retour à la simplicité pour notre vitalité

 

Au moment où j’écris cet article je suis en bord de mer. En me baladant au bord de l’eau je constate combien les gens dépensent ou s’encombrent avec beaucoup d’objets qui, là encore, les éloignent du doux sable chaud et de son énergie. Les plages privées aux transats bien alignés, les sièges pliants ou  le moindre petit orteil évite le sol sont autant d’ustensiles qui nous éloignent des bienfaits de la Terre

 

A l’inverse j’aime observer les enfants qui passent leur temps à se régaler à jouer avec le sable , ils nous en apprennent beaucoup sur nos besoins fondamentaux.

Retrouver le chemin de la Nature , se reconnecter à elle, passe finalement par retrouver la simplicité dans nos habitudes.

Conclusion: : cesser de ne plus toucher Terre

 

 

Ces découvertes fascinantes modifient la façon de percevoir notre environnement.

Elles confirment que notre place est dans la nature, que notre corps est conçu pour cela.

Ce principe exige que nous soyons directement et régulièrement relié à la Terre . L’avantage est que cette énergie terrestre est à notre disposition gratuitement à tout moment du jour et de la nuit.

Ce n’est pas une pilule, pas une potion ni une pommade, c’est juste là, sous nos pieds, en quantité illimitée.

Certes, un marché s’est développé dans ce domaine. Il me semble qu’il mérite d’être exploré dans la mesure où il peut être un moyen d’être en bonne santé ou de guérir.

Bête comme ses pieds ?

 

Et puis nos pieds n’ont pas fini de nous en apprendre ! Nous venons de voir leurs rôles primordiaux pour une connexion électrique avec la Terre. Ils présentent aussi de nombreux avantages mécaniques et énergétiques pour notre organisme.

De quoi contredire largement l’expression « bête comme ses pieds » !

C’est ce que je prévois de vous expliquer dès le prochain article !

Pas encore de commentaires.

Poster un commentaire